Rechercher:   OK RSS  
Page d'accueil
Accueil du site > Les agricultures alternatives > Soutenir l’installation

Soutenir l’installation

S’installer de manière progressive et durable avec le réseau InPACT

InstallationAprès plus de 50 ans de modernisation intense de l’agriculture française, l’entrée dans le métier d’agriculteur ne se pose plus dans les mêmes termes qu’au début des années soixante lorsque fut élaborée la politique d’installation des jeunes.
Aujourd’hui la politique d’installation fait l’objet de sérieuses critiques : seules 16 000 installations par an pour 25 000 départs, des installations « hors cadre familial » toujours mal accueillies par la profession, seuls 1/3 des installés bénéficient des aides nationales…

Parce que le profil des porteurs de projet agricoles a changé, et parce que devenir agriculteur, c’est un projet professionnel et un projet de vie, le réseau InPACT propose un parcours personnalisé dans le cadre d’une installation progressive en adéquation avec les projets et soutenu par un accompagnement synonyme de réussite.

Dans ce contexte, la stratégie du réseau InPACT s’inscrit dans une politique d’installation qui prend en compte la multifonctionnalité de l’agriculture (qualité des produits, préoccupations environnementales, valeur ajoutée, …), sa durabilité, la diversité des projets susceptibles d’apporter de l’innovation du dynamisme et du lien social dans les territoires.

Par ailleurs en plus des installations familiales InPACT favorise l’installation des candidats dits « Hors Cadre Familial » qui développent des projets agri ruraux innovants.

Quel accompagnement ?

La réussite d’une installation en milieu rural et péri-urbain dépend de l’articulation et de l’adéquation entre projet de vie / projet professionnel / projet de territoire.

"La seule prise en compte du projet professionnel et économique (approche classique des structures conventionnelles) ne suffit pas pour accompagner les porteurs de projets qui nous contactent".

Le réseau InPACT réalise des accompagnements spécifiques des porteurs de projets qui prennent en compte les trois éléments de ce triptyque et leurs interactions. Il se situe souvent bien en amont des accompagnements classiques et nécessite des méthodes, outils, partenariats spécifiques.

Des exemples d’outils proposés

Accès aux ressources documentaires

  • Formations de « l’idée au projet » qui permettent d’asseoir son idée sur les plans humains, techniques, économiques.
  • Cafés installations, lieu de convivialité où les porteurs de projets ont la possibilité de partager leur expériences avec des agriculteurs expérimentés, des acteurs ruraux du territoire d’installation, des experts…
  • Insertion dans des réseaux de commercialisation : AMAP, paniers, coopératives, boutiques de vente, restauration collective
  • Accès à des « espaces test ou couveuses agricoles » , « nids d’activité », « fermes relais » … qui permettent sans prendre de risques d’apprendre à entreprendre et tester son projet.

Offres nationales

Terres communes

Pour les installations collectives, une forme inédite de propriété du foncier
Exemple : La ferme de Cravirola www.cravirola.com

S’installer en Limousin
Bio Pays de la Loire

Quelques annonces

LE PRINTEMPS D’InPACT

Le Printemps d’InPACT : l’agriculture citoyenne fait sa prise de terre »   Organisé par le collectif national « une Initiative Pour une Agriculture Citoyenne et Territoriale (InPACT)1 »    Regroupées au sein d’InPACT depuis les années 2000, 10 structures nationales agricoles, rurales, citoyennes promeuvent des agricultures productrices et de qualité, génératrices de travail, accessibles à tou-te-s, intégrées au milieu rural et réparties sur le territoire, respectueuses des équilibres et des ressources naturelles.   Avec des moyens limités, nos réseaux ont construit des voies alternatives à l’agriculture productiviste sur des sujets importants pour les paysans et les citoyens : l’installation de nouveaux paysans, la relocalisation de l’agriculture et de l’alimentation, l’évaluation des systèmes de production agricole, les enjeux de la souveraineté technologique des paysans, la formation agricole, les politiques alimentaires, la rémunération des paysans, le maintien du foncier agricole …    Face à la crise de l’agriculture et à la crise écologique globale, l’union de ces réseaux constitue une force indéniable en termes d’expertise et de possibilité d’action. Aujourd’hui, le projet porté par InPACT trouve un écho de plus en plus important auprès des consommateurs, des citoyens et des élus. Le collectif InPACT a la tâche d’amplifier les transitions des systèmes de production et de consommation dont sont porteurs ses adhérents et d’exiger des moyens à la hauteur des énergies qui l’anime.    L’agriculture et l’alimentation sont des communs, composantes d’un tout, d’un projet de société : nous l’affirmons avec force. C’est dans cet esprit que nous organisons le Printemps d’INPACT les 18, 19 et 20 mai à la ferme de la Basse-Cour 28310 Gommerville.

  C’est un large rassemblement festif et convivial ouvert aux citoyens, aux paysans, aux acteurs ruraux, aux structures agricoles, aux responsables locaux… Pendant 3 jours, les débats, ateliers, concerts, conférences, visites de fermes permettront de partager des propositions et de se mobiliser pour des agricultures à taille et finalité humaines.     Informations pratiques :   Paris : 1h15 Orléans : 54mn Chartres : 51mn Sens : 1h50   Toutes les informations sur : www.agricultures-alternatives.org  

InPACT est composé de Réseau CIVAM, Solidarité Paysans, FADEAR, InterAfocg, Nature et Progrès, Miramap, Terre de Liens, L’Atelier Paysan, Accueil Paysan, MRJC

Confédération paysanne
Passerelles Eco

www.passerelleco.info/
Peu d’annonces sur le site internet, mais la revue papier en publie énormément. Elles visent surtout les installations collectives.